« Le terrible printemps 17 »

Je ne vais pas revenir sur les récentes cérémonies de la fin de la Boucherie nationale de 1914-1918 dont il était largement question à travers les médias (télévisuels et écrits) ces jours-ci.

La venue de certains grands – pas toujours respectables – ne vaut pas qu’on leur fasse de la publicité. Car ce sont souvent les mêmes qui favorisent – à croire qu’ils n’ont tiré aucune leçon de la tragédie de 14-18 – les exportations d’armes et les guerres, en espérant pensent-ils, que ceux à qui ces armes sont adressées, ne s’en serviraient pas !

Durant ces cérémonies, dommage que l’on ne se soit pas souvenu de certains textes pour, simplement rappeler, que nul ne s’en va en guerre la fleur au fusil. Il y a, pourtant, des textes et chansons qui rappellent cela. Je fais référence, entre autres, au très remarquable livre « Florilège de la chanson révolutionnaire de 1789 au Front populaire » de Robert Brécy (Ed. Hier et demain, 1978) et je me permet de citer un passage de cet ouvrage…

« Nous n’allons pas raconter ici les mutineries de mai 1917 dans l’armée française à la suite de l’échec sanglant de la « tactique Nivelle » au Chemin des Dames (40’000 tués et 80’000 blessés entre le 6 et le 19 avril) de la décision du Haut-Commandement de reprendre des « attaques d’usure ». Il y eut dans la troupe un mouvement de protestation contre ces méthodes de guerre insensées, se traduisant par des refus de monter en ligne ; une sorte de grève des soldats.

 Ce « ras-le-bol » s’est traduit aussi dans quelques chansons – très rares, pour les raisons qu’on imagine : les auteurs étaient recherchés et les chanteurs sévèrement punis.

Jean Nivelle nous a nivelés
Et Joffre nous a offert à la guerre
Et Foch nous a fauchés…
Et Pétain nous a pétris…
Et Marchand ne nous a pas marchandisés..
Et Mangin nous a mangés…. »

                                     Frans Masereel, février 1917 (tiré de l’ouvrage cité ci-dessus)

À propos de Anaïs

saxophoniste et compositrice de musique électroacoustique. Pour plus d'informations, voir la page CONTACT & PROFIL
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.